SubscribeEt…

Pour réussir vos photos

Avec l’appareil à soufflet, heureusement, il y a les modes d’emploi ! Des trésors vintage, pour les amateurs de typographie et de Studio Harcourt…

  • Marcel Natkin – Pour réussir vos photos, éditions Tiranty, Paris (1946).
  • Lucien Lorelle – La photographie simplifiée, publications Paul Montel, Paris (1954).

[alpine-phototile-for-picasa-and-google-plus src=”user_album” uid=”101801178940966457899″ ualb=”5897949935312498177″ imgl=”fancybox” style=”wall” row=”4″ size=”320″ num=”10″ align=”center” max=”100″]

Nouveau venu, un “folding” de 1934 !

Un magnifique morceau de l’histoire de ma famille m’a été posé dans les mains, un folding (appareil photo à soufflet) de la marque Compur, fabriqué par F. Deckel à Munich, entre 1934 et 1935 si on se fie au numéro de série de l’objectif. Compur est la marque de l’objectif et le boîtier est marqué WARA.

[alpine-phototile-for-picasa-and-google-plus src=”user_album” uid=”101801178940966457899″ ualb=”5897937060188218241″ imgl=”fancybox” style=”wall” row=”2″ size=”320″ num=”2″ align=”center” max=”100″]

Il est en parfait état et j’ai pu y glisser une pellicule photo moyen format (120), Hilford HP5 (125 iso). Il a l’air de marcher correctement et j’ai englouti les 8 photos de la pellicule en une journée ensoleillée… J’espère que les résultats seront corrects.

Il faut tout faire à la main : Il n’y a pas de cellule pour mesurer la lumière, il faut juger l’ouverture et la vitesse appropriée. Idem pour la distance de mise au point (je n’ai pas encore sous la main de table de profondeur de champ) : “Tu dirais que tu es à quelle distance, 2 mètres ? Ne bouge pas !”. Le déclencheur est tellement discret que je doute que la photo ait été prise. Le petit prisme donne une visée approximative, à l’envers, et il y a un petit viseur à ressort qui se déplie sur le côté de l’appareil.

Mais quel excitation en utilisant cette machine à voyager dans le temps ! Je dépose la pellicule mardi, croisons les doigts…

Arrivé !

 

85 jours, 1h et 55 minutes après le départ, j’ai bouclé mon tour du monde virtuel ! Ils m’ont même un diplôme pour mon classement : 28868ème (et même 11709ème parmi ceux qui n’avaient pas payé pour des options d’aide à la navigation !).

Mon parcours sur Google maps : http://goo.gl/maps/Ur9vi

L’évolution de mon classement tout au long de la course : lien

Mon parcours au milieu de tous les concurrents !


Dernière ligne droite…(jour 85)

Enfin ! Je file tout droit plein Est vers les Sables d’Olonne en longeant le 46ème parallèle Nord, et je devrais arriver à 15h aujourd’hui. Damien est arrivé il y a deux jours, il est classé 22204ème. Le passage de l’anticyclone des Açores n’a pas été facile, j’ai perdu plus de 3000 places que j’avais gagnées si lentement ! J’aurai fait beaucoup de milles marins dans l’atlantique, ma route était définitivement pas toute droite. Mais depuis j’ai regagné des places et je suis repassé sous la barre des 30000èmes au classement…

Cap : 90°
Vitesse : 10,7 noeuds
Classement28965ème (-459)
Position 46°29’46” N, 2°45’33” O

Arrivée en vue ! (jour 78)

Pendant que les gagnants du Vendée Globe (le vrai !) sont en train d’arriver aux Sables d’Olonne, je passe les île du Cap-Vert pour la seconde fois. Ma remontée de l’Atlantique n’a pas été facile, j’ai probablement pris une trajectoire légèrement trop à l’Est par rapport à l’évolution météo, mais je m’en sors bien. Il va falloir viser les Açores, passer l’anticyclone et maintenir le classement jusqu’au bout… C’est pas fini pour moi !

Cap : 348°
Vitesse : 15,2 noeuds
Classement28503ème (-263)
Position 21°30’34” N, 31°47’14” O

Le chemin du retour (jour 66)

Le Cap Horn est passé depuis deux semaines, et j’ai remonté l’Atlantique jusque tout près de l’Anticyclone de Saint Hélène, celui qui m’avait arrêté à l’aller pour le passage de la première bouée. En choisissant une route Est jusqu’au 20ème méridien ouest, j’espère avoir fait le bon choix. Pour l’instant j’ai plutôt gagné des places, doucement mais sûrement. Bientôt je ferai cap plein Nord, en espérant que mon pari a été le bon. Damien est au large du Brésil, les premiers ont déjà passé l’Equateur, eux !

Cap : 39°
Vitesse : 9,6 noeuds
Classement28244ème (+604)
Position 32°13’6” S, 20°6’26” O

Au près du Cap Horn (jour 58)

Il va falloir passer au plus près du Cap Horn pour garder du vent, mais le passage risque d’être compliqué, ça tourbillonne de partout… Depuis le 1er de l’an le classement est très stable, je gagne en moyenne 5 places par heure, mais rien n’est assuré car dans l’Atlantique les erreurs ne pardonneront pas !

Cap : 120°
Vitesse : 11.9 noeuds
Classement28757ème (+614)
Position 55°41’20” S, 69°48’26” O

2013 me voilà ! (jour 51)

Depuis Noël je suis passé par la Nouvelle Zélande et rentré dans le Pacifique. J’ai récupéré lentement les places perdues le jour de Noël et je passe la porte Pacifique Ouest. Maintenant il va falloir commencer à réfléchir au passage du Cap Horn…

Bonne année !

Cap : 43°
Vitesse : 14.8 noeuds
Classement29363ème (+149)
Position 49°3’33” S, 142°28’58” O

Vers l’Australie (jour 38)

Le passage de la porte “Amsterdam” (36ème jour) a été difficile (-3000 places !) mais j’ai regagné une partie des places le lendemain. J’approche de la porte “Australie Ouest”, les premiers concurrents sont de plus en plus loin, aucune chance de les rattraper, mais j’arrive à tenir mon classement, j’arrive même à gagner des places pendant la nuit !

Cap : 89°
Vitesse : 17.4 noeuds
Classement34287ème (-1369)
Position 44°29’54” S, 94°20’54” E

Mon tour du monde, jour 33

J’ai passé la seconde porte, “Crozet”, au sud de Madagascar. Je pensais viser la bouée est de cette porte, finalement avec le vent qui a tourné j’ai décidé de grimper plus vite pour valider mon passage avant de redescendre vers la prochaine porte et les vents plus puissants. J’ai gagné des places au passage, malheureusement j’en ai perdu une part pendant la nuit…

Dans l’océan indien…

La porte “Aiguilles” du Cap de Bon Espérance est passée, la course entre maintenant dans une phase de “porte à porte” autour de l’Antarctique… J’ai regagné quelques places mais elles sont de plus en plus chères et les changements de vents fréquents ne laissent pas tellement le temps de souffler. Prochain objectif : la porte “Crozet”, il faut que j’y arrive avant de me faire rattraper par un anticyclone !

Cap : 98°
Vitesse : 11.9 noeuds
Classement32918ème (+16532)
Position 39°44’48” S, 24°56’18” E